home Politique, RD Congo, Société RDC : Antoine Gizenga bien vivant à Bruxelles et une image désobligeante !

RDC : Antoine Gizenga bien vivant à Bruxelles et une image désobligeante !

Après les fausses rumeurs persistantes qui l’annonçaient pour mort le vendredi 20 avril 2018 soit une semaine après son transfert vers Bruxelles par jet privé le vendredi 13 avril 2018 pour des soins appropriés vu son âge avancé (93 ans), c’est une nouvelle image honteuse et presqu’à la limite d’une exposition digne d’une foire d’un Antoine Gizenga qui circule sur des réseaux sociaux.

Prise dans les couloirs de l’Hôpital bruxellois, les Cliniques universitaires Saint-Luc de Woluwe Saint-Lambert ; l’on y voit un vieil homme presque à la limite sénile souriant assis dans une chaise médicale et qui ne sait exactement peut-être plus ce qui lui arrive. Entouré d’une « meute » d’infirmières blanches et deux africaines sûrement d’origine congolaise aux mimiques rieuses pour ne pas dire moqueuses.

Pour ce qui ressemble à une nième humiliation du patriarche du parti lumumbiste unifié (PALU), c’en est une commente deux politiques congolais proches du PPRD et de l’opposition de passage à Bruxelles : « En ce moment où tous nos pères de l’indépendance sont entrain de partir un à un, exposer de ce manière le patriarche détériore encore plus son image. Le PALU devra dire stop à cette instrumentalisation de la personne du vieux pour des raisons politiciennes ».

Cette exposition d’Antoine Gizenga après celle lui infligée par la CENI lors de son enregistrement comme électeur à son domicile de Kinshasa Mont Fleury. A cette occasion aussi l’on y découvrait un vieillard presqu’avide qui semblait absent de tout alors que l’on devrait le laisser finir sa vie en toute quiétude. Cette nouvelle image est entendue comme une « insulte » par les congolais qui l’ont vu et la commente sur les réseaux sociaux.

Kabila s’y colle aussi

Dans cette exploitation et instrumentalisation d’image et comme en politique tout est symbole, dans le cadre de leur pacte de majorité et après une visite surprise à son domicile le 15 mars 2018 ; Joseph Kabila s’était fait transporter le même vieil homme dans sa résidence de GLM commune de la Gombe le 19 du même mois soit disant pour que lui soit « renouveler sa loyauté et son partenariat stratégique » (officiel) » comme l’écrivait sur son compte Twitter Kin-Kiey Mulumba, un autre membre influent de la majorité présidentielle au pouvoir : « Prof. T. Kin-kiey Mulumba‏ @kkmtry 20 mars «Le Patriarche Antoine Gizenga ce matin (ndlr lundi 19 mars 2018) chez le Président Kabila pour renouveler sa loyauté et son partenariat stratégique» (officiel) ».

Au cours de rencontre dite stratégique, les deux personnages politiques avaient concilié leurs points de vue dit-on : Gizenga par ses porte-parole réaffirmant son plaidoyer utopique pour une alliance des nationalistes de gauche avec le PPRD. Le PALU s’engageant même à gagner les prochaines élections et à diriger le futur gouvernement avec l’appui des forces politiques de gauche comme l’expliquait avec bonhomie le neveu et tout nouveau secrétaire permanent et porte-parole du PALU, Wolf Christian Kimasa.

Kimasa qui se voyait « calife » à la place de son oncle a été défenestré par ce dernier depuis Bruxelles et exclu du parti pour une année à dater du 1e mai 2018.

Pour rappel, sa nomination à la place de Lugi Gizenga et la suspension du beau-frère Adolphe Muzitu Fumunji avait laissé des traces au sein du parti.

A lire aussi : RDC : Antoine Gizenga limoge son fils au profit de son neveu à la tête du PALU https://www.afriwave.com/2018/03/16/rdc-antoine-gizenga-limoge-son-fils-au-profit-de-son-neveu-a-la-tete-du-palu/

Luaba Wa Ba Mabungi et Tshikuyi Tubabela

print

Partagez

shares