home Politique, RD Congo, Société Kinshasa/Sécurité : Panique à Matonge en plein jour, prisonniers en fuite

Kinshasa/Sécurité : Panique à Matonge en plein jour, prisonniers en fuite

Matonge, Kalamu ; jeudi 29 juin 2017. Il est aux environs de 14h00′, un échange des coups de feu éclate en plein cœur de Matonge, le quartier populaire de Kinshasa où la vie ne s’arrête jamais de nuit comme de jour. Échoppes et magasins ferment très vite, c’est une débandade généralisée car tous comme chacun cherche où se réfugier. Une ambiance d’un sauve qui peut !

Vérification faite, c’est le commissariat de la police et le cachot du parquet de Kalamu tous deux situés à côté de la maison communale qui sont les cibles de cette nième attaque audacieuse d’un endroit de détention. Les auteurs en seraient des assaillants non autrement identifiés mais qu’on assimile aux adeptes de la secte Bundu Dia Kongo. Bilan :  1 mort et 3 assaillants capturés, 4 policiers blessés et quelques gardés à vue dans le cachot de la police en fuite dans la confusion sans en préciser le nombre.

Selon le porte-parole de la police nationale congolaise Pierrot Mwanamputu Empung, il s’agirait d’un groupe des bandits, munis d’armes blanches et d’armes à feu qui ont commis ce méfait. Pour le vice-ministre de l’Intérieur Basile Olongo par contre, l’attaque du District de la Funa est l’œuvre d’un commando non identifié, les ennemis de la paix. Dans leur fuite, les attaquants abandonnent un fusil d’assaut AK-47 et quelques machettes qui ont été récupérés par les forces de la police.

Avec l’imposant dispositif de sécurité visible sur le lieu, c’est vers 19h30’ que le calme est revenu dans le quartier qui a vite repris des habitudes comme si de rien ne s’était passé note notre reporter sur place. Ces attaques à répétition des lieux de détention et des maisons de justice inquiètent tout de même selon la population. Hier Matete, aujourd’hui Kalamu et demain sera autour de quel endroit s’interrogent les observateurs.

print

Partagez

shares