home Diaspora, RD Congo, Société TALITHA KOUMI ou la résurrection par la foi

TALITHA KOUMI ou la résurrection par la foi

La quatrième Edition du Symposium organisé par l’Eglise Foi Audacieuse Internationale d’Angleterre a tenu. Sous le thème Talitha Kumi tiré de l’Évangile de Marc 5 :41 : Et ayant pris la main de l’enfant, il lui dit : Talitha Koumi, ce qui signifie : Jeune fille, je te le dis, lève-toi ! Ce rendez-vous aura été dirigé par le Révérend Pasteur Sam Sunday Adeosum, un habitué depuis les trois premières programmations. l’interprétariat de l’anglais vers le français étant assuré par la soeur Bijou Akaya de Nottingham et le frère Augustin de Leceister.

Sur invitation du pasteur Didier Kuku J Hyde, Responsable EFAI en Angleterre,  plusieurs autres pasteurs se sont joints à lui pour célébrer ce qu’ils ont appelé le Temps de la Résurrection pour le peuple de Dieu. Et ce, dans le cadre chic de The Riverside Community Centre de Derby pour les deux premiers jours. Le bouquet final ayant été célébré dans leur lieu de culte habituel à Normanton situé Upper Dale road, Normanton Derby DE23 8BP à St Augustine’s Church.

Pour le prédicateur principal lors de cette session, le Révérend Pasteur Sam Sunday Adeousun, il est plus que temps de se débarrasser de tout ce qui éloigne de la vocation de Dieu : soi-même, certains amis et voir les circonstances de tous les jours. Il n’est jamais tard dans la vie pour faire connaitre sa demande à Dieu car il n y a pas d’impossibilité en Lui. C’est ton temps de manifester la puissance de Dieu dans ta vie, sa main n’étant pas courte pour te toucher pour te faire revivre, te guérir et te faire marcher dans ta destinée au travers de Lui introduisait-il le premier jour.

C’est le temps de se lever comme pour la fille de Jaïrus; cette parole étant pour chaque personne qui croit. Talitha Koumi c’est la renaissance, la chance de se lever pour une nouvelle marche;  l’espoir en Christ lorsque l’on place toute notre confiance en Lui.

Un autre invité, le Pasteur Évangéliste Ferdinand Tambwe, a pu démontrer que le royaume des cieux est un royaume des principes. Si on les applique Dieu sera avec vous, si on les rejette,  on en vivra les conséquences. Comme Jésus-Christ l’a dit pour la fille de Jaïrus, Dieu cherche des hommes et des femmes qui sont prêts à se lever pour son royaume.

Chef de synagogue, cet homme avait un rang plus qu’élevé dans la société de son époque. Il n’en avait pas tenu compte pour sauver sa fille. Il lui avait fallu beaucoup de foi pour amener Jésus-Christ dans sa maison lorsqu’il avait entendu que le Maître était de passage près de chez lui. Il s’était dit qu’en allant vers Lui, il trouverait la solution. Jésus-Christ avait donc activé sa foi comme l’explique Hébreux 11 :1 : «Or la foi est une assurance de choses qu’on espère, une démonstration de faits qu’on ne voit pas». Nous avons donc besoin d’activer notre foi car sans la foi, il est impossible de plaire au Seigneur. Il nous faut cette foi audacieuse.

Le temps fort

Le moment le plus fort et intense de la 4ème édition du Symposium EFAI Angleterre fut la cérémonie de consécration des nouveaux associés dans l’œuvre bien qu’ils s’y travaillaient depuis plusieurs années au service de l’Eglise. Trois membres de l’Eglise EFAI-Nottingham ont été consacrés : L’Ancien Joël Kabamba Mukumbayi ordonné Pasteur et l’Évangéliste Joli Ekwe Ngamali confirmé dans son ministère ainsi que la sœur Bijoux Lokoto Akaya comme Responsable du Ministère des Jeunes (Youth Minister) au sein de l’Eglise. Car dit-on, ce sont les enfants qui feront l’Assemblée des chrétiens de demain; tous membres de l’Eglise EFAI-Nottingham.

Aussi d’autres frères et sœurs ont-ils été consacrés : Kuzi Kuzimbika Miyano et Rodrigue Manganga Mabiala comme Anciens de l’Eglise, Laurence Bongo Bobutu Kitenge et Gisèle Marithe Mishiku comme Diaconesses; membres de l’Eglise EFAI-Derby.

Dans cette cérémonie grandiose et haute en couleur comme de solennité, le pasteur responsable de deux Eglises EFAI Derby-Nottingham ; Kuku J. Didier Hyde l’Hôte du jour ne fut pas seul. C’est tout un Conseil d’ordination qui l’entourait avec : Révérends Pasteurs Sam et Stella Sunday Adeosum de Londres (UK), Pasteur Jean-Louis Tono de Londres (UK), Pasteur Daniel Nsoa de l’Italie, Pasteur José Okoko de Rotterdam (Pays-Bas), Pasteur Evangéliste Lukofo de Newcastle (UK), Pasteur Richard Ngongo de Tilbury (UK), Pasteur Léonidas Muganda de….et Pasteur Ferdinand Tambwe de Milton Keynes (UK).

Pour la dernière journée, le Révérend pasteur Sam Sunday avait insisté sur le temps de se lever  au-dessus des défis car la vie ne se réalise que lorsqu’on la planifie. On a un choix lorsque les choses ne vont pas dans nos projets : Talitha Kumi qui veut qu’on se lève au-dessus de ses obstacles. Ce miracle ne fut pas seulement pour la fille de Jaïrus mais pour tout celui qui croit. Pour cela, il faut :

  • Voir le potentiel existant par l’exploitation de toutes les possibilités qui existent,
  • Refus d’accepter tout le diable déclare sur ta vie comme le dit la Bible que toute chose existe en fonction de la foi,
  • Confier sa situation entre les mains de Dieu pour obtenir les meilleures opportunités de sa destinée,
  • Réaliser qu’on n’est pas seul : face à toutes sortes de découragement, ne t’isole pas mais il faut parler avec quelqu’un d’autre pour trouver une solution. Il n’y a rien d’impossible à Dieu.

Dans toutes choses, il faut rendre grâce à Dieu qui a fait le don de la vie par sa miséricorde et qui nous fait gagner la bataille de cette même vie au travers de nos combats (peurs). Il faut donc déclarer Talitha Koumi et demander à Dieu d’enlever nos peurs en nous accordant sa paix qui surpasse tout entendement. Fondez votre croyance en Dieu au travers de sa parole avait-il conclu.

Comme chaque année, l’équipe de louange de l’église était sous la direction de frère Coco Kambala qui fut encore assisté cette année par les jeunes du Groupe La Génération Kabemba venu de Paris en France.

Un reportage de Roger DIKU

print

Partagez

shares