home Diaspora, Politique, RD Congo, Régions, Société «Kabila Désir» Asbl et «Kabila Désir» Parti politique, un coup médiatique politique ou un constat d’échec ?

«Kabila Désir» Asbl et «Kabila Désir» Parti politique, un coup médiatique politique ou un constat d’échec ?

Kinshasa, ce 26 novembre 2016. Coup médiatique et politique ou un constat d’échec, c’est ce que se demandent les observateurs du microcosme politique congolais avec la dernière sortie de Tryphon Kin-Kiey Mulumba, ministre sortant des Relations avec le parlement. En effet, depuis sa résidence, La Maison du Soft; l’homme politique a annoncé officiellement ce 26 novembre 2016 la transformation de son «Kabila Désir Asbl» en parti politique qui porte jusque-là le même nom : Kabila Désir en sigle KD.

Devant une poignée des militants acquis à la cause et pour justifier le bien-fondé de son action, Kin-Kiey rappelle «son passé d’opposant dont la rencontre en 2006 avec Kabila a tout changé. Il m’a convaincu sur beaucoup de points » sans pour autant les nommer». Et de poursuivre que son nouveau parti politique «Kabila désir va désormais occuper l’espace, tout l’espace, mobiliser et agir».

kinkieydesir2kinkieydesir4kinkieydesir3

Lancée le 29 juillet 2014 à Kinshasa avant une première sortie officielle le jeudi 14 août 2014 à de Bruxelles au siège de l’Ambassade de la RDC; cette association avait pour mission de fédérer les Congolais qui ont envie de Kabila et ses réalisations tout en militant clairement pour un troisième mandat du président Joseph Kabila au travers de son slogan Totondi nainu yo te, mposa na yo esili te (nous ne nous sommes pas encore lassés de toi). Ne changeant rien dans son discours avec sa proclamation de foi en son attachement au président Joseph Kabila et la continuité de ce dernier à la tête du pays, il n’a pas fait que dans le détail et la symbolique : chemise blanche décorée à l’effigie de Kabila souriant sur fond d’une grande effigie du même chef de l’Etat affichant un air pensif.

Interrogé sur place à Kinshasa par www.afriwave.com, un ministre du gouvernement sortant auquel appartient Kin-Kiey Mulumba et sous anonymat a préféré en rire que pleurer avant de se  demander jusqu’à quand et où son collègue ira pour ne pas comprendre l’échec de son aventure au travers de cette association qui n’a jamais été adouber ni par le président de la République, encore moins par la Majorité au pouvoir ? Heureusement que l’heure de la vérité approche pour tous avec la sortie du nouveau gouvernement d’Union nationale du premier ministre Samy Badibanga auquel j’espère que ni Kin-Kiey Mulumba et Mende Omalanga pour ne citer qu’eux ne feront plus partie pour tout le tort qu’ils sont fait à notre groupement politique conclut-il.

Quid du Parti de l’Action ?

Déjà président d’un autre parti politique, le Parti de l’Action (PA) ayant pour symbole un crabe, Kin-Kiey n’a pas donné d’éclairage sur le devenir de cette formation dont on ignore si elle a été dissoute ou devra coexister avec son nouveau parti.

print

Partagez

shares