home Diaspora, Politique, RD Congo, Régions, Société Tête-à-tête entre Samy Badibanga et Joseph Kabila

Tête-à-tête entre Samy Badibanga et Joseph Kabila

Le premier tête-à-tête entre le chef de l’Etat Joseph Kabila et son nouveau premier ministre Samy Badibanga Ntita a eu lieu aujourd’hui au Palais de la Nation de Kinshasa. Cette rencontre intervient 5 jours depuis sa nomination le 17 novembre 2016 dans le cadre de l’Accord politique issu du dialogue inclusif du 18 octobre dernier (lire notre article : Samy Badibanga Ntita nommé premier ministre de la période transitoire https://www.afriwave.com/?p=1268).

Selon les indiscrétions d’après la rencontre,  Joseph Kabila aurait fait part de son intention de voir le député national du groupe parlementaire UDPS et Alliés formé le gouvernement d’union nationale, qui aura pour mission principale l’organisation des élections présidentielles en 2018. Aussi, voudrait-il accélérer la formation du gouvernement, qui doit également relever d’autres défis auxquels le pays reste confronté à l’instar de la dépréciation de la monnaie nationale

Se confiant à la presse pour la première fois depuis sa nomination, Samy Badibanga est revenu sur les grandes lignes de la mission lui assignait dans le cadre de l’Accord politique à savoir entre autre celle d’organiser les élections; mais aussi la recherche de la cohésion nationale et l’amélioration du social de la population congolaise : «Nous avons une mission principale qui est celle d’organiser les élections mais chemin faisant il faut penser à la cohésion nationale, il faut rassembler tout le peuple, espérer avoir tout le monde dans la marche que nous allons mener,  penser à l’économie, surtout au social de la population».

Une mission difficile

Comme le note tous les observateurs, la mission du nouveau premier ministre ne sera pas du tout facile. La polémique sur sa supposée double nationalité belgo-congolaise n’a pas cessé d’enfler depuis la révélation de cette embarrassante affaire  (lire notre article Samy Badibanga Ntita et sa double carapace: “léopard congolais”d’extérieur et “Diable Rouge belge” de l’intérieur http:/www.afriwave.com/?p=1294).

Même si en politique tout est calcul de la part du pouvoir comme dans le camp de son opposition, “banni de son parti l’UDPS, Samy Badibanga est plus qu’affaibli politiquement et part avec un handicap lourd. De plus, le cadre macroéconomique (cher à son prédécesseur Matata Ponyo) dont il hérite ne lui est pas du tout favorable”. C’est sur sa capacité à gérer le plus urgent lorsqu’il sera mis à l’épreuve de l’exercice du pouvoir qu’il sera jugé très bientôt.

En rencontrant son nouveau premier ministre, le président Kabila ne lance-t-il pas là un message fort comme quoi cette affaire n’est pas si importante à ses yeux ? Car, si elle est avérée, ne sera-t-il pas obligé de rechercher un nouveau premier ministre pour se conformer aux prescrits de la constitution dont il a lui-même dit qu’elle n’a jamais et ne sera jamais violée ?

print

Partagez

shares