home Diaspora, Politique, RD Congo, Régions, Société Arthur Z’Ahidi Ngoma n’est plus !

Arthur Z’Ahidi Ngoma n’est plus !

Arthur Z’Ahidi Ngoma, président du parti politique Les Forces du Futur a trié sa révérence à Paris; ville de ses brillantes études mais aussi de ses années d’exil sous la dictature de Mobutu. L’ancien Vice-président en charge des Affaires sociales et culturelles pour la composante opposition politique entre 2003 et 2006 est décédé le mercredi 5 octobre 2016, deux jours après son évacuation pour des soins appropriés en France par avion médicalisé affrété par le gouvernement. En compagnie d’Azarias Ruberwa, Jean-Pierre Bemba, aujourd’hui détenu à La Haye, et Abdoulaye Yerobia Ndombasi, il formait le quatuor de la formule «1 + 4» mise en place à l’issue du Dialogue politique inter congolais de Sun City en 2003 en Afrique du Sud. Il s’agissait d’un gouvernement de transition de quatre vice-présidents autour du président Joseph Kabila ayant conduit à ses premières élections plurielles en 2006.

On disait l’homme affaibli et fatigué ces derniers mois après un triple pontage coronarien en 2015. Opposant, il était revenu au Zaïre de Mobutu dans la période Conférence Nationale Souveraine dans les années 1990 où il avait fondé le parti Forces du Futur. A la prise du pouvoir par les forces rebelles de l’Afdl de Laurent-Désiré Kabila, il tentera une cohabitation qui ne marchera pas.  Arrêté par le Mze et incarcéré à la prison de Makala à Kinshasa et Buluwo dans l’ex-Katanga en compagnie de Joseph Olenghankoy Mukundji, l’on se souviendra pour longtemps de ces images d’un homme amaigri et pathétique rattrapé par les forces de sécurité après une tentative ratée d’évasion en pleine brousse.

zahidi1

Cette aventure le convaincra de prendre les armes contre  Laurent-Désiré Kabila en ralliant les rangs de la rébellion du Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD- Goma d’Azarias Ruberwa. Opposant et ancien rebelle. Trouvant les méthodes des rebelles armés pas à son goût et ses convictions, il rentrera à Kinshasa pour se rapprocher de l’opposition non armée avant de rejoindre la Majorité Présidentielle de Joseph Kabila. L’image qu’on retiendra de lui c’est de celle de cet homme toujours tiré à quatre épingles, barbichette de bouc blanc bien taillée, cheveux brossés toujours en arrière et moulé dans un costume croisé, c’était cela le look d’Arthur Z’Ahidi Ngoma.

 

Ce natif de Kalima qui a vu le jour le 18 septembre 1947 dans la province du Maniema est un érudit et un véritable homme de culture dont il avait la verve. Docteur d’État en Droit de l’Université de Paris I (Panthéon Sorbonne), Chercheur en Droit International Public, Droit International Économique, Droit Financier et Monétaire International; il avait été fonctionnaire à l’UNESCO avant de descendre dans l’arène politique congolaise. Comme tous les politiques congolais, il était propriétaire de la chaîne de télévision Couleurs TV. Malgré son état de santé précaire, on le voyait encore participer au Dialogue politique national en qualité de personnalité politique à la Cité de l’Union Africaine sous la facilitation du togolais Edem Kodjo.

print

Partagez

shares