home Politique, RD Congo, Régions, Société Étienne Tshisekedi et Célestin Kanyama, que se sont-ils dit ?

Étienne Tshisekedi et Célestin Kanyama, que se sont-ils dit ?

Le retour au pays le 27 juillet courant d’Étienne Tshisekedi, Président de l’UDPS et du Conseil des Sages du Rassemblement, plate-forme des partis politiques et Associations acquis au changement de la RD Congo née du Conclave de Genval (8 et 9 juillet 2016)  fut un évènement exceptionnel dans sa gestion sécuritaire. Cette  tâche exécutée de mains de maitre par le Général Célestin Kanyama, responsable de la Police Nationale Congolaise pour la ville capitale Kinshasa n’a pas été facile.

Parfois redouté pour ses méthodes qu’on dit brutales, le Général Kanyama avait conféré avec les responsables de l’UDPS trois jours avant en vue du retour d’Étienne Tshisekedi au pays. C’est du reste ce qui explique qu’à l’atterrissage du jet, le Général Kanyama fut le premier à monter à bord pour s’entretenir avec le voyageur du jour. Simple présentation d’amabilités  pour saluer Etienne Tshisekedi ou transmission d’un message ? Seuls les deux hommes en face-à-face le dirons peut-être un jour.

Mais en attendant, une version invraisemblable d’un entretien entre les deux hommes en tshiluba est rapportée par certaines indiscrétions. C’est le Général qui commence : «Mukulu wetuawu, mema mulwa kukwela moyi  (Bienvenu l’ancien, je suis venu vous dire bonjour». Et Tshisekedi aurait répondu: «nsama, mufumina ku bulusela. Tshena muswa desordre to. Wewa mwenza désordre ni basalayi beba, mema mwangata imperium, ndji nkwela mu lukanu kashidi.( Malade, je reviens de Bruxelles. Je ne voudrais pas du désordre. Si en compagnie de vos policiers vous ferez du désordre, une fois l’imperium récupéré, je vous mettrai en prison pour de bon)». Le General aurait répondu : «à vos ordres mukulu, ka kwena kwikala désordre to. Lelu ndji ngenza mudimu ni bana betu. Bimpotoyi bionso bia gaz bishala. Amérique mu benga (à vos ordres l’ancien. Il n’y aura pas de désordre. Aujourd’hui, je travaille avec mes frères. Les véhicules à gaz sont restés (au garage). Les Etats-Unis n’en veulent pas)». Notons que le général Kanyama est le seul responsable congolais de haut niveau et proche du pouvoir sanctionné par les américains pour violence sur population.

Sur sa page Facebook, notre confrère Didi Mitovelli écrivait ceci hier 29 juillet : «tête-à-tête Tshisekedi-Kanyama, avant la descente d’avion de l’opposant historique… Les spécialistes de la communication non-verbale dont le langage corporel est l’une des composantes, le confirmeront: Étienne Tshisekedi impose là ses vues au Général Célestin Kanyama… Moralité: pas d’opération Marie Misamu (le fait d’avoir fait le corps de la chanteuse disparu du Stade des martyrs vers La Nécropole d’un trait sans hommage du public qui voulait l’accompagner à sa dernière demeurer)»! Cinq heures de bain de foule jusqu’à Limete

print

Partagez

shares