home Régions, Société [OPINION] : « Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants ; c’est l’indifférence des bons »

[OPINION] : « Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants ; c’est l’indifférence des bons »

Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants ; c’est l’indifférence des bons. (Citation de Martin Luther King)

Comme tout homme, je dénonce l’esclavage en Libye…et je suis révolté ! En tant que noir, je suis en colère…

Mais je suis obligé de constater que beaucoup de noirs ne s’indignent que parce que les coupables ne sont pas noirs dans cette histoire !

Et je peux le dire puisque je suis noir, je connais l’Afrique à travers plusieurs pays et j’aime ce continent qui m’a vu naître. J’aime cette Afrique qui a tout pour être grande mais qui déçoit…

Halte aux « pudeurs de gazelles ».

Je rappelle :

– Que le cas Libyen n’est pas isolé en Afrique et beaucoup de NOIRS le savent depuis longtemps sans s’offusquer.

– Qu’il existe en Afrique des patrons noirs, blancs ou arabes ou indiens ou chinois qui traitent leurs employés à peine mieux que des esclaves et ceci, en pleine ville. Et parfois en toute « légalité »…

– Que les traitements inhumains et la torture soient largement répandus, voire tolérés avec la bienveillance des gouvernants…et de la population…

– Que la plupart des pays africains ne parlent quasiment pas de l’esclavage, ni en termes de mémoire, ni en termes de réparation et encore moins sous ses formes modernes…

– Que souvent l’homme noir ou l’africain voit autour de lui, des situations qui se rapprochent de l’esclavage, de la maltraitance ou de la non-assistance à personne en danger…Et ceci en se pinçant les narines ou en détournant le regard !

– Que la plupart des noirs sont tués de la main d’autres noirs en 2017 soit par cupidité pour les politiciens et les trafiquants, soit par haine et racisme entre peuples, soit par manque de solidarité ou négligence…

– Que ces migrants partent vers le nord et deviennent esclaves en fuyant la misère qui est entretenue en premier lieu par les dirigeants africains même si derrière se cachent d’autres…

– Que devant, derrière ou à côté chaque occidental qui pille ou spolie l’Afrique, se tient un africain qui est conscient de détruire l’Afrique…

Donc, je suis content que CNN, une chaîne de télévision « américaine » ait eu le courage de dénoncer ce que les milliers de médias et intellectuels africains n’ont pu faire…

C’est bien de s’offusquer mais quelle est notre part de responsabilité en tant que témoin silencieux ou complice tacite ?

Mais que faisons-nous concrètement pour que cela cesse, à part accuser les autres ? Qu’attendons-nous pour changer les choses ?

Et je dis cela sans ignorer les influences étrangères dans la situation de l’Afrique. Mais quelles que soient leurs natures, ces influences n’enlèvent en rien la responsabilité directe de l’homme NOIR dans son malheur en 2017.

Jean-Paul MAKENGO

Conseiller national « FR-Les Forces Républicaines » relations nord-sud

Chef d’entreprise

Ancien adjoint au maire de Toulouse

www.fr-forcesrepublicaines.com

print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *