home RD Congo, Société Patricia Nzolantima : La working lady de l’Afrique

Patricia Nzolantima : La working lady de l’Afrique

1 août 2016 par Hawa Balde

VIA http://www.intothechic.com/3699/culture/patricia-nzolantima-working-lady-de-lafrique/

De Kinshasa au G20, Patricia Nzolantima prouve qu’il n’y a qu’un pas. A l’occasion de la sortie de son livre « Caravane des portraits », retour sur le parcours d’une femme qui promeut l’entrepreneuriat féminin.

Un engagement 100% féminin

« Les petites filles rêveuses deviennent des femmes visionnaires » tel est le crédo de Patricia Nzolantima. Cette congolaise de 38 ans, fervente militante de la cause féminine grandit dans une famille d’entrepreneurs, au Congo. Enfant, l’âme d’entrepreneuse qui la mènera jusqu’au G20 se fait sentir. Elle réalise des pâtisseries et confectionne des robes destinées à la vente, et ouvre un commerce de cartes postales publicitaires.

Après l’obtention d’un Master en Droit, suivi d’un Master des Affaires, Marketing et Management, elle cofonde EXP-Comunicard : l’une des premières agences de marketing en Afrique subsaharienne. Puis, Patricia Nzolantima s’engage dans la cause féminine en créant le système de micro-crédit qu’elle baptise Femmes d’Avenir, le magazine International Working Lady, mais aussi la fondation Kinshasa Rose, en faveur de la lutte contre le cancer du sein en RDC. Depuis 2013, Patricia Nzolantima représente le Congo à la Young Entrepreneurs’ Alliance, au sommet du G20. Une reconnaissance internationale qui lui a permis de rencontrer de grandes personnalités telles que Bill Clinton et John Kerry.

La Caravane des portraits : un livre dédié aux femmes

Sorti en Mai 2016 aux éditions International Working Ladies, La Caravane des Portraits est un éloge aux femmes dont l’action participe à faire émerger l’Afrique de demain. Une Afrique forte, qui présente un vaste champ d’opportunités. En retraçant le parcours de 70 femmes, Patricia Nzolantima met à l’honneur le parcours inspirant de ces héroïnes modernes, qui, dans l’ombre, s’attèlent à montrer la voie à suivre à la nouvelle génération et font bouger les codes d’une société africaine machiste.

A travers les histoires de femmes telles que Thérèse Inza Kizongozi, inventrice de robots régulateurs, Rose Mata, artiste peintre handicapée, ou encore Maman Fatu, à la tête du plus grand marché de l’Afrique Centrale. La Caravane des portraits donne la parole à des femmes courageuses qui accomplissent l’extraordinaire.

workingladies.org

Rose Mata, artiste peintre dans « La caravane des portraits »

Chantal Kanyimbo, journaliste, dans « La caravane des portraits »

Jeannette Bosingisi, fondatrice d’une ONG, dans « La caravane des portraits »

print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *