home Politique, RD Congo, Sports SPORTS : Affaire Constant Omari et Compagnies, une décision incompréhensible de suspension des activités de la Linafoot

SPORTS : Affaire Constant Omari et Compagnies, une décision incompréhensible de suspension des activités de la Linafoot

Dans un communiqué rendu public ce mercredi 18 avril 2018 à la suite d’une séance de travail extraordinaire, la Commission de Gestion de la Ligue Nationale de Football (Linafoot) dit « suspendre toutes ses activités jusqu’à nouvel ordre » et ce, en « solidarité » avec le président de la Fédération congolaise de Football Association (FECOFA). Néanmoins, la même Commission dit « autoriser à titre exceptionnel le déroulement des rencontres programmées pour ce 18 avril 2018 ».

La Commission de Gestion de la Linafoot justifie cette décision qui parait incompréhensible par ce qu’elle qualifie « d’humiliation et de privation injuste de leur liberté » au président de la FECOFA ainsi que ses deux vice-présidents. Pendant ce temps, du côté du Parquet ; on informe que les auditions des personnes interpellées se poursuivent.

En effet, depuis hier mardi 17 avril 2018 ; l’inamovible président de la FECOFA depuis des  décennies Constant Omari Selemani, son adjoint Roger Bondembe Bokanyanga (Chargé des Finances), Théobald Binamungu (Coordonnateur des Equipes nationales masculines) et leur Secrétaire Général Barthélemy Okito Oleka ont été interpellées et privées de leur liberté dans le cadre d’une garde à vue au Parquet de Matete suite à une plainte des services du Conseiller spécial du président de la République en matière de Bonne gouvernance, de Lutte contre la corruption, le Blanchiment des capitaux et Financement du terrorisme Luzolo Bambi Lesa.

Ils sont interrogés sur la gestion des fonds alloués au fonctionnement de l’équipe nationale de football, Les Léopards ; mais aussi celles concernant la préparation de matchs impliquant l’équipe nationale de football et les clubs du pays engagés dans les compétitions africaines.

Réagissant à cette interpellation, un membre de la Majorité Présoidentielle (MP) au pouvoir, Kin Kiey Mulumba écrit sur son compte Twitter : « Prof. T. Kin-kiey Mulumba‏ @kkmtry 2 Des logements trop coûteux pour ce qu’ils sont, le joueur ne perçoit plus rien, la motivation jamais au rendez-vous, le foot se meurt à Kin et les stades se vident mais des patrons trop millionnaires perçus au volant des Bentley. Le ministre des Sports Papy Niango frappe ». Ce qui est tout dit.

En mars dernier, cette équipe des dirigeants avait sollicité auprès de l’Etat une somme avoisinant le million de dollars pour la préparation des matchs amicaux des Léopards contre la Tanzanie, ce qui avait provoqué l’exaspération du ministre des Sports qui avait jugé cette demande exagérée par ce temps de disette que traverse le pays. Le match face à la Tanzanie s’étant finalement soldé par une défaite des congolais le 27 mars 2018 à Daressalam.

Une nette suspicion de corruption et de détournement des fonds publics étant née après les remous du match de l’équipe nationale de football masculin Les Léopards en Tanzanie il y a quelques semaines.

Un dossier à suivre.

Luaba Wa Ba Mabungi

 

print

Partagez

shares