home Centrafrique, Politique, RD Congo CPI : Affaire subornation des témoins, un acquittement partiel pour Bemba et 2 de co-accusés

CPI : Affaire subornation des témoins, un acquittement partiel pour Bemba et 2 de co-accusés

Dans la deuxième affaire qui l’oppose à la Cour Pénale Internationale (CPI) dite « Affaire Subornation des témoins », l’ancien vice-président et Sénateur congolais Jean-Pierre Bemba Gombo et deux de ses coaccusés, Me Aimé Kilolo et Jean-Jacques Mangenda Kabongo ont été acquittés partiellement ce jeudi 08 mars 2018. Les peines de condamnation de 5 et 3 ans restant les mêmes pour les deux autres protagonistes à savoir Narcisse Arido et Fidèle Babala Wandu, mais ne retourneront plus en prison vu la durée de détention préventive qu’ils avaient déjà accompli.

C’était devant la Chambre d’appel de la CPI sur le verdict et la peine dans l’affaire Bemba et al. : « CPI-Cour pénale int.‏ @CourPenaleInt  Chambre acquitte MM. Bemba, Kilolo & Mangenda de l’accusation consistant en la production d’éléments de preuve faux en connaissance de cause (art. 70 -1-b) ; reste du verdict confirmé ».

La justice internationale reprochait à Bemba et ses co-accusés d’avoir cherché à influencer la Cour par la corruption de 14 témoins, la présentation des fausses preuves et la déclaration de faux témoignages en vue d’obtenir son acquittement dans son premier procès. Chose qu’ils ont toujours contesté, dénonçant des vices de forme et évoquant notamment l’arrestation de son avocat durant le procès.

Lire aussi : CPI/Affaire subornation des témoins : prison ferme pour JP Bemba et co-accusés https://www.afriwave.com/?p=1534

Des sévères condamnations avaient été requises contre les co-accusés par le Bureau du procureur : 8 ans d’emprisonnement à l’encontre d’Aimé Kilolo, l’ex-avocat principal ; 7 ans contre Jean-Jacques Mangenda, 5 ans contre Narcisse Arido et 3 ans contre Fidèle Babala, Député MLC. L’accusation réclamant même à ce que M. Kilolo soit retiré de la liste d’avocats de la défense de la CPI et demandé que chacun des cinq accusés soit condamné à une autre peine d’amende.

Lire aussi : Affaire Le Procureur contre JP Bemba et coaccusés : Subornation des témoins https://www.afriwave.com/?p=2504

Pour rappel, Bemba a été condamné à 18 ans de prison pour les événements survenus en Centrafrique entre octobre 2002 et mars 2003. Avec cet acquittement partiel, il y a plus de chance qu’il soit finalement libéré avant la fin de cette année 2018 vu qu’il a déjà passé 10 ans en détention.

Du côté du parti politique de JP Bemba le MLC, l’on a toujours dénoncé ce qu’il pense être une espèce d’acharnement sur son leader.

Roger DIKU

 

print

Partagez

shares