home Culture & Société, Politique, RD Congo RDC-UNIKIN : Steve Mbikayi contredit par l’APUKIN et poursuite de la grève

RDC-UNIKIN : Steve Mbikayi contredit par l’APUKIN et poursuite de la grève

Poursuite de la grève des enseignants de l’Université de Kinshasa. Alors qu’il annonçait via son compte Twitter « avoir trouvé un compromis  entre le gouvernement de la République et les associations des professeurs» dans le bras de fer avec la grève des enseignants du supérieur,  [STEVE MBIKAYI‏ @Cartesien243  14 h il y a 14 heures Grève des professeurs : 1 compromis a été trouvé ce 10/10/17 à 23h entre l gouvernement d la République et les associations des professeurs] le ministre a été recadrer.

C’est l’Association des Professeurs et de l’Université de Kinshasa (APUKIN) qui dit avoir « décidé à l’unanimité de poursuivre la grève jusqu’à la satisfaction de leurs revendications, la prochaine évaluation est prévue pour le 24 ocotbre2017 ».

Dans son communiqué de presse daté du 10 octobre 2017 et rendu public quelques heures après la sortie médiatique du ministre Mbikayi sur les réseaux sociaux, l’Assemblée des professeurs dit également « salué l’attitude du gouvernement de la République qui, après 65 jours, vient d’accepter d’ouvrir les négociations avec les représentants des associations de l’Enseignement Supérieur et universitaire en vue de régler les problèmes qui bloquent le fonctionnement normal des Etablissements ».

Ce qui ne les a pas empêchés de constater que « Conformément à la décision prise depuis le 07 août 2017 de détendre la situation et d’obtenir leurs droits », « aucune réponse concrète n’a jusqu’ici été obtenue ». Raison de leur colère et de la décision de poursuivre le mouvement de grève jusqu’à nouvel ordre avec la satisfaction de leurs revendications.

Cette grève des enseignants a été l’occasion des vives tensions sur les campus universitaires de Kinshasa, de l’UPN tout comme de l’Institut Supérieur des Techniques Appliquées (ISTA). Les dernières échauffourées ayant entrainé la mort d’un élève de l’Ecole d’Application (EDAP) de l’UPN le lundi 25 septembre 2017.

Lire aussi : Vives tensions à Kinshasa : Des militants de La LUCHA interpellés, coups de feu à L’UPN pour disperser les étudiants http://www.afriwave.com/?p=5081

Pour une reprise des cours dans le primaire

Pendant que la grève se durcit tout en se poursuivant dans le supérieur, les enseignants du secteur du primaire et professionnel eux avaient décidé « d’observer une trêve » et de reprendre les cours dès le lundi 09 octobre courant. C’est ce qu’annonçait les membres de la Synergie des Syndicats des enseignants de la RDC au cours de leur Assemblée Générale du jeudi 05 octobre 2017 en marge de la Journée mondiale de l’enseignant.

Le motif de cette décision étant « de ne pas sacrifier la jeunesse » comme l’expliquait Jean-Bosco Puna, Secrétaire Général du Syndicat des écoles conventionnées Catholiques (Synecat) et porte-parole de la Synergie des Syndicats des Enseignants de la RDC. Les enseignants ayant évalué les résultats du mot d’ordre de la grève lancé dans le secteur par l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (EPSP) et la réponse du gouvernement à l’attente des enseignants de la République.

Lire aussi : RDC-Kinshasa : Perturbation dans les écoles, le syndicaliste Jean-Bosco PUNA enlevé et une reprise timide des enseignements http://www.afriwave.com/?p=4975

print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *