home Diaspora, Politique, RD Congo, Société RDC-PRÉSIDENTIELLE : Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa mardi matin

RDC-PRÉSIDENTIELLE : Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa mardi matin

Comme annoncé dans leur programme, le tandem Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe s’est envolé ce soir du lundi 26 novembre de l’aéroport de Bruxelles National à Zaventem pour Kinshasa via Addis-Abeba ; l’atterrissage dans la capitale congolaise étant prévu en début d’après-midi du mardi 27.

Ce retour au pays coïncide avec la campagne électorale officielle pour le triple scrutin (législatif, présidentiel et provincial) du 23 décembre prochain où le président de l’UDPS défendra à la présidentielle les couleurs de la plateforme Cap vers le Changement réunissant son parti et l’UNC de Kamerhe.

Lire aussi : RDC-PRÉSIDENTIELLE 2018 : Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe dans un ticket commun http://www.afriwave.com/2018/11/23/rdc-presidentielle-2018-felix-tshisekedi-et-vital-kamerhe-dans-un-ticket-commun/

« L’Accord politique relatif à la désignation du candidat unique de l’opposition à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018 en RDC » entre les deux leaders a été signé le 23 novembre courant à Nairobi au Kenya à l’issu des discussions intenses entre les deux partis politique à Bruxelles.

Faudra-t-il le rappeler que l’accord de Nairobi entre Tshisekedi et Kamerhe a fait suite au retrait de leurs signatures du document de Genève désignant un autre candidat commun au nom de l’opposition. Retrait qu’ils ont expliqué par le manque de sincérité des cinq autres politiques jadis réunis avec eux au sein de l’opposition.

Avec le retour au pays de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, c’est un nouveau tournant dans la campagne électorale qui démarrera demain en attendant le 23 décembre 2018.

Une visite à un père…

Alors que l’autre candidat de l’opposition déclarait « urbi » avoir passé plus de « temps politique » avec Etienne Tshisekedi que son fils Félix, ce dernier avec sa famille ont rendu visite à ce père toujours dans son cercueil dans un funérarium d’Ixelles en région bruxelloise. Celle-ci mettant fin aux mensonges répandus selon lesquelles le défunt opposant était déjà inhumé sur place en Belgique.

Lors de ce passage douloureux avant son retour au pays, Félix a promis à son père d’honorer sa mémoire pour le combat politique qu’il aura mené toute sa vie. Un combat qui lui coûte de ne toujours pas être enterré deux ans presque depuis son décès par la seule volonté du « prince régnant » à Kinshasa.

Images Facebook de Daniella victoria Certa

Roger DIKU et TSHIKUYI Tubabela à Bruxelles

print

Partagez

shares