home Politique, RD Congo, Société KINSHASA : Défilé militaire du 30 juin 2018 annulé, quid d’une adresse de Kabila à la Nation !

KINSHASA : Défilé militaire du 30 juin 2018 annulé, quid d’une adresse de Kabila à la Nation !

C’est un communiqué laconique signé Amisi Kumba Gabriel, le commandant de la première zone de défense et coordinateur Atv Défile du 30 juin 2018 qui l’annonce : « Le défilé prévu le 30 jun 18 pour commémorer le 58ème anniversaire de l’accession de la RDC à la souveraineté Nationale et Internationale a été annulée et remplacée par une marche et des Activités (Atv) sportives » lit-on dans un communiqué daté du 28 juin 2018 dont AFRIWAVE.COM a pris connaissance.

Et de poursuivre pour terminer : « Le président de la commission de la coordination est chargé de prendre toutes les dispositions quant à ce ».

Des échos en provenance de l’intérieur du pays font état de la même annulation à Lubumbashi dans le Haut-Katanga alors qu’aucun motif n’est expliqué.

 

Qu’est-ce qui a donc subitement changé pour cette annulation de dernière minute alors « qu’on se préparait pour grand défilé militaire en guise de démonstration de sa puissance de feu  et de dissuasion vis-à-vis des certains voisins jugés trop belliqueux et hostiles envers le régime qu’ils avaient hier aidé et soutenu à installer à Kinshasa » explique une source anonyme proche de l’opposition auprès du ministère de la Défense nationale.

Bis repetita

La situation de juin 2018 est comparable à celle déjà connue en juin 2017 lorsque le défilé militaire prévu pour la fête de l’indépendance à Lubumbashi dans la province du Haut Katanga le 30 juin 2017 avait été simplement annulé. Non plus en 2017 il n’y a pas eu d’adresse officielle de Kabila à la Nation sous forme de discours présidentiel ;  pourtant les tribunes avaient déjà mêmes été monter. Pour rappel, les défilés militaires de l’indépendance avait été annulé en 2012 et 2013 pendant la guerre qui opposait la rébellion du M23 aux FARDC.

Lire aussi : RDC-indépendance : le défilé militaire du 30 juin annulé, pas de discours de Kabila http://www.afriwave.com/2017/06/30/rdc-independance-le-defile-militaire-du-30-juin-annule-pas-de-discours-de-kabila/

Il se raconte que forte de ses dernières acquisitions militaires et du lancement de sa future coopération avec la Russie de Poutine dans le domaine de l’armée, Kinshasa se considère aujourd’hui prête à se défendre contre toutes éventualités d’un coup de force venant de ses voisins.

Ce qui fait réagir notre source du ministère de la Défense : « Alors que ce pays est incapable de faire face aux groupes armées qui sèment la désolation et la mort à l’Est depuis plus de 20 ans, quelle armée congolaise peut faire face à celles de l’Angola, de l’Ouganda ou du Rwanda pour n’en citer que celles-là ». Et de conclure « La dissuasion vient plutôt des pays voisins aujourd’hui inscrit dans un autre agenda et un schéma politique vis-à-vis de Kabila que de ce dernier ».

Toujours cette crise multiformes persistante

La grave et profonde crise politique devenue institutionnelle par la non tenue de l’élection présidentielle de novembre 2016 et le refus par Kabila de quitter son fauteuil à la fin de son 2ème et dernier mandat constitutionnel en décembre 2016 sont à la base de l’instabilité actuelle dans le pays.

Des bruits des bottes présumés tout autour du pays font craindre une possible nouvelle guerre dévastatrice. Les violences dans l’Espace Grand Kasaï entre les présumés miliciens Kamuina Nsapu face à la répression des forces de sécurité (armée et police), les attaques-évasions dans les prisons du pays sont autant des signes avant-coureurs d’une situation qui risque d’être non maîtrisable.

Y’aura-t-il finalement ce 30 juin 2018 une adresse officielle de Joseph Kabila à la Nation alors qu’il est prévu qu’il s’adresser avant le 20 juillet  2018 à l’Assemblée National et le Senat réunis en Congrès ? Nul n’en sait également la réalité sauf que les choses semblent se précipiter comme l’on ne s’y attendait pas du tout.

Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares