home Politique, RD Congo, Société GOMA : Mort tragique de Luc Nkulula, Activiste de La LUCHA

GOMA : Mort tragique de Luc Nkulula, Activiste de La LUCHA

Triste et sombre journée pour les Mouvements Citoyens dont La LUCHA. C’est un accident tragique d’incendie d’une habitation familiale qui a emporté Luc Nkulula, activiste prodémocratie membre du mouvement de la Lutte pour le Changement (LUCHA) tôt ce matin du dimanche 10 juin 2018. Les faits se sont passés cette nuit vers 2h00’ du matin dans le Quartier Himbi dans la ville de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu où il habitait avec sa sœur, la même ville qui a vu naître ce mouvement citoyen précurseur de la lutte des jeunes contre les anti-valeurs en RDC.

A 33 ans, ce juriste de formation devenu icone de jeunes même s’il ne voulait de cette qualification laissera une image forte : celle d’un homme point levé au ciel en signe de défi comme jadis Nelson Mandela et encerclé par des policiers congolais qui venaient de l’interpeller en marge de la manifestation de La Lucha contre la prolongation du mandat de Joseph Kabila au-delà du 19 décembre 2016.

Ce Licencié en droit de l’Université de Goma, plusieurs fois arrêté; était un activiste très engagé. Il avait été le principal porte-parole du mouvement lors de la rencontre à Goma avec le chef de l’Etat, Joseph Kabila, en août 2016.

Alors que l’origine même de l’incendie n’est pas encore connue et au-delà de l’émotion suscitée par cette disparition, l’on retiendra de l’homme qu’il fut sans doute l’une des figures emblématiques de La LUCHA à côté de Fred Bauma, Rebecca Kabugho et les autres. Mais aussi un personnage apprécié de ses amis pour son engagement, son intransigeance face au régime Kabila et de son humanisme légendaire.

Luc Nkulula en Tshirt blanc avec ses amis lors d’une protestation pacifique à Goma

Images JT Afrique TV5 Monde

 

Des hommages unanimes qui arrivent du monde entier via des réseaux sociaux comme Twitter saluent la mémoire d’un activiste hors du commun qui s’en va à un moment où son pays traverse un cap déterminant, base même de ce que fut son engagement et son combat démocratique.

Son compagnon de lutte Fred Bauma écrit : « Fred Bauma‏ @fredbauma90 J’ai perdu plus qu’un ami. J’ai perdu un frère. Je n’aurais jamais des mots pour te pleurer. J’ai passé la nuit à prier que ce ne soit qu’un cauchemar. Tu aurais pu attendre encore un peu, @lucnkulula . Repose en paix mon frère. Dieu, donne-nous la force de comprendre ».

Ida Sawyer de Human Rights Watch qui l’a connu note : « Ida Sawyer‏ @ida_sawyer La #RDC vient de perdre un héros pour la démocratie et l’un des activistes les plus courageux que je n’ai jamais rencontré. Toutes mes condoléances à sa famille, ses collègues de la @luchaRDC et à tous qui l’ont suivi dans sa lutte pour un meilleur #Congo et le respect des droits ».

« C’est aux enquêteurs de déterminer maintenant l’origine de cet incendie dévastateur qui laisse orphelin la lutte des jeunes pour une RDC meilleure que nous voulons tous pour des générations futures.  Si cette affaire se révèle criminelle, les auteurs comme les commanditaires devront être retrouvés et châtiés par une justice impitoyable car trop c’est trop » explique presqu’en rage un activiste coordonnateur du Mouvement citoyen Kongo Alerte depuis Kinshasa.

De leur côté, les camarades de la LUCHA dont Espoir Ngalukiye trouvent tout de même les circonstances de cet accident plus que troubles : « Nous pensons que c’est criminel. Il n’y avait pas d’électricité cette nuit. Il n’avait qu’un panneau solaire.  Ils avaient également fini avec la cuisson. Cela s’est passé vers minuit. Il vivait avec sa sœur qui était à l’extérieur de la maison au moment de l’incendie. Il avait réussi à faire sortir quelques documents de valeur par la fenêtre, mais lui-même ne s’en est pas sorti. J’étais avec lui hier. Nous avons longtemps discuté du pays et de notre mouvement. Je suis dévasté. J’ai perdu un mentor. C’est triste », rapporte ACTUALITE.CD

Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares