home Politique, RD Congo, Société RDC : Adolphe Muzito interpelle le gouvernement dans l’affaire des vaches de l’Est dans le Kwango et le Kwilu

RDC : Adolphe Muzito interpelle le gouvernement dans l’affaire des vaches de l’Est dans le Kwango et le Kwilu

La question de la présence massive des éleveurs venus de l’Est du pays accompagnés de leur cheptel continue de défrayer la chronique. En l’absence de toute réaction nationale officielle jusqu’à ce jour, Le premier ministre honoraire Adolphe Muzito Fumutshi en sa qualité de député national élu du Palu s’est rendu dans les contrées de Kwango et de Kwilu où lesdits éleveurs sont signalés.

Dans un mémo à l’intention du premier ministre Bruno Tshibala qui l’a reçu en audience hier lundi 12 févier 2018 après son passage dans les deux provinces où la grogne des autochtones monte, son constat est celui exprimé depuis l’arrivée de ces étrangers : « une inquiétude réelle de la population du Kwilu et du Kwango » à cause de la présence massives des vaches venant de l’Est. Une situation qui risque à l’avenir de provoquer des altercations difficiles avec les populations autochtones des lieux.

Autre observation de sa part, « ces éleveurs qui affirment provenir du territoire de Fizi dans le Sud-Kivu n’ont aucun titre légal pour exercer ce commerce, encore moins occuper les lieux. De plus, leur cheptel commet un ravage des champs, des cours d’eau et des étangs » des originaires.

Face aux multiples rumeurs sur des présumés soldats rwandais dissimulés et une viande de vache empoisonnée pour décimer les populations congolaises, Adolphe Muzito recommande-t-il ainsi « un contrôle de l’identité réelle de ces différents éleveurs, un contrôle sanitaire de ces vaches et de veiller à ce que cette situation n’aboutisse à des conflits ethniques ». Pour cela, il préconise la « prise des mesures d’encadrement et d’apaisement pour la population et de soumettre l’activité de la présumée vente à la législation congolaise, autant en matière de commerce que d’occupation de terre ».

Adolphe Muzito finit par avertir que « toutefois, en sa qualité de député national, il se réserve le droit, d’actionner la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire ».

Des interrogations qui demeurent tout de même de cette histoire improbable : l’éleveur interrogé affirme être parti d’Uvira pour venir vendre les zébus dans le Kwango, rien d’anormal. Il ajoute que quelqu’un d’autre l’avait déjà fait l’année dernière et personne n’est au courant ni ne s’en souvient…Aucun responsable de Bandundu ni d’Uvira pour le confirmer…Le type dit avoir vendu beaucoup de ses bêtes à Mbuji-Mayi, là-bas non plus personne ne les a vus passer. D’Uvira, on les aperçoit seulement dans le Kwango…bizarre, bizarre tout de même !

Si l’histoire raconté par cet individu  s’avère véridique, cela confirme une fois de plus que la RDC est un non-Etat comme l’indiquait pasteur Ekofo le 16 janvier dernier.

Luaba Wa Ba Mabungi

 

print

Partager

shares