home Politique, RD Congo, Société Amnesty International : « La campagne Ecrire une lettre pour les droits » célèbre ses 15 ans

Amnesty International : « La campagne Ecrire une lettre pour les droits » célèbre ses 15 ans

« ÉCRIVEZ UNE LETTRE, CHANGEZ UNE VIE. Écrivez pour les droits… Un défi à relever, une cause à soutenir » explique l’organisation Amnesty International en cette célébration du 15 ème anniversaire d’une opération. Inspiré d’une histoire vécue en Afrique par une jeune femme dans un festival où des « personnes écrivaient des lettres de protestation aux gouvernements » et adopté par Amnesty International, c’est devenu un mode d’action sous forme d’un « marathon mondial des lettres ».

Durant 24 heures, « Écrire pour les droits est devenu une campagne d’écriture de lettres mondiale, l’une des plus grandes manifestations de défense des droits humains dans le monde. Et pour cause : au fil des ans, la campagne a contribué à la libération d’au moins 48 personnes emprisonnées à tort. 48 vies métamorphosées, qui ont trouvé un nouveau souffle, grâce à des millions d’actions menées par des personnes telles que vous dans presque tous les pays du monde ».

Occasion que n’a pas manqué la section francophone belge d’Amnesty International pour rappeler l’importance de soutenir tous ceux qui se battent pour les Droits des autres depuis Bruxelles. Pour ses 15 ans en Belgique, l’opération rencontre un écho toujours plus grand. Dans son appel ÉCRIVEZ UNE LETTRE MAINTENANT, on peut y lire : « Imaginez que vous êtes enfermé-e, seul-e, sans savoir si quiconque s’inquiète de votre sort. Maintenant, imaginez que vous recevez une lettre de quelqu’un que vous ne connaissez pas, qui vous dit qu’il/elle croit en vous et en la cause pacifique pour laquelle vous vous battez. C’est ce que de vraies lettres peuvent accomplir : elles donnent espoir à des personnes dans les situations les plus terribles. Et lorsque ces lettres arrivent en très grand nombre, elles sont aussi un rappel sans équivoque pour les autorités pénitentiaires, entre autres, que le monde les observe. En plus d’apporter un grand réconfort, ces lettres peuvent également permettre de faire en sorte que certaines personnes soient plus en sécurité

15 grands succès de la campagne « Écrire pour les droits »

Pour marquer les 15 ans de l’opération Ecrire une lettre pour les droits, Amnesty International a sélectionné 15 grands succès de sa campagne Écrire pour les droits dont celui de deux jeunes militants congolais membres des Mouvements Citoyens de La LUCHA et FILIMBI, Fred Bauma et Yves Makwambala. Arrêtés et emprisonnés sans aucun jugement dans la Prison centrale de Makala à Kinshasa, ils furent relâchés en août 2016 au bout de plusieurs mois ; ce qui ne les a pas empêchés de poursuivre leur combat.

A leur propos, on peut lire : « Les jeunes militants Fred et Yves ont été libérés fin août 2016 en RDC. Pas moins de 170 000 personnes sont intervenues en faveur des deux jeunes hommes dans le cadre d’Écrire pour les droits. « Chaque lettre, chaque visite, chaque mot nous a rendus plus forts et a affermi notre détermination à mener cette longue mais juste bataille pour la liberté et la démocratie », a commenté Yves. Dix autres militants membres de Lutte pour le changement (LUCHA), l’organisation à laquelle appartiennent Fred et Yves, ont également été libérés en 2016 ».

Alors que la campagne se déroulait à Bruxelles, Fred Bauma y a fait une apparition inattendue le jeudi 7 décembre 2017 pour y apporter son témoignage vécu.

Roger DIKU à Bruxelles

print

Partagez

shares